Personnalisation de Mozilla Firefox (#5.0)

Dans cette étape (qui va durer un moment, le temps de peaufiner le résultat final), nous allons donc personnaliser le navigateur internet de la Fondation Mozilla, j’ai nommé le très connu Firefox (et oui, il a fait son grand retours dernièrement sous Debian !)

Dans un premier temps, nous allons le franciser en installant à l’aide du gestionnaire de paquets Synaptic le pack de langue firefox-esr-l10n-fr (ainsi que quelques autres paquets complémentaires comme firefox-esr-dbg & firefox-esr-dev) .

J’ai profité également de l’occasion & « à toutes fins utiles » pour installer emacs & vim , les 2 éditeurs de textes les plus anciens & connus des développeurs (ainsi que quelques autres paquets complémentaires pour ces 2 applications).

Dans un second temps, viendra la personnalisation des marques-pages (#5.1) ;

Dans un troisième temps, viendra la personnalisation des modules, extensions, plugins & autres (#5.2)…

 

Petit test préalable

Avant de me lancer & d’installer la version cli sur la machine dédiée, j’ai voulu par curiosité installer la version SparkyLinux 4.2 dev Budgie i686 non-pae dans une machine virtuelle (virtualbox) avec simplement 512 Mb de RAM, juste « pour voir » & l’environnement Budgie Desktop dont j’ai dernièrement entendu parlé & pour voir si « ça passe » sur une petite configuration.

De prime abord, l’interface est simplissime & les néophytes ne devraient pas être perdus … mais il faudrait je pense compléter l’installation de base avec quelques applications usuelles & avec quelques plugins « de base » dans iceweasel/firefox (qui vient enfin de retrouver son appellation dans debian sid / ça sera de même dans la version cli 64 bits).

Cette version 32 bits (avec un GUI qui ne sera pas le « définitif ») me permettra au fil de l’eau de faire quelques tests avant de « faire » sur la machine définitive … par précaution.

Nota : l’installation du système est un peu plus longue que je ne l’aurais crus & le premier démarrage prends également du temps (je crains que la RAM ne soit pas suffisante, ce qui est problématique, car je voudrais réaliser une distribution GNU/Linux qui fonctionne certes sur les machines récentes, mais également sur les machines recyclées) : je vais donc devoir installer un autre environnement ou réinstaller une autre version pour mes tests (dès que possible)… dommage !

Correctif : après un autre essais « à tête reposée » : ça passe finalement, mais c’est tout de même « un peu lent » … mais pour ceux qui ont 1 Go de RAM, ça ne devrait pas poser de soucis particuliers … il faudra commencer par paramétrer correctement le clavier (entre autre).